Géraldine Schwarz 

Lundi 26 mars 2018 à 19h30

au Farband

« Les Amnésiques »

Géraldine Schwarz est une journaliste franco-allemande et une réalisatrice de documentaires vivant à Berlin. Ancienne correspondante de l’AFP, elle collabore entre autres avec des médias internationaux, en France Le Monde, M et Arte ainsi que des émissions politiques de la télévision allemande. Elle enquête depuis plusieurs années dans les archives des services secrets allemands BND. 

Elle nous présentera son livre, « Les Amnésiques », édité chez Flammarion en septembre 2017 dont le thème a pour point de départ son histoire personnelle.

Dans la ville allemande de Mannheim d’où est originaire son père, Géraldine Schwarz découvre que son grand-père Karl Schwarz a acheté en 1938 une entreprise à des juifs, les Löbmann, qui périrent ensuite à Auschwitz. Après la guerre, confronté à un héritier qui réclame réparation, Karl Schwarz plonge dans le déni de ses responsabilités de Mitläufer, ceux qui comme la majorité du peuple allemand ont « marché avec le courant ».

Sur cette base, Géraldine Schwarz apporte un témoignage poignant au fil de trois générations sur les traces du travail de mémoire qui permit à l’Allemagne de passer d'une dictature à une démocratie. Au cœur de cette mutation figure un long combat pour substituer à la mentalité de Mitläufer, guidée par la lâcheté et le confort, la conscience d'une responsabilité morale individuelle.

La rencontre de son père avec sa mère, une Française fille d'un gendarme sous Vichy, est l’occasion pour Géraldine Schwarz d'aborder le travail de mémoire en France, dont les failles ont bénéficié à l'extrême droite : le long refus d’assumer l’héritage de Vichy est un obstacle à la responsabilisation du peuple français quant à son attitude passée sous la dictature.

Elargissant son récit au temps présent, Géraldine Schwarz montre que cette amnésie gagne l’ensemble de l’Europe et menace aujourd’hui le consensus moral construit autour du rejet du fascisme. En Autriche, en France, en Italie, dans les pays de l'Est, et même en Allemagne où l’émergence inédite depuis l’après guerre de l’extrême droite est en partie une conséquence des graves lacunes mémorielles qui ont marqué la RDA.

Les Amnésiques sonde ainsi la corrélation entre travail de mémoire et démocratie.

 

Informations supplémentaires