Guta Tyrangiel Benezra

Rencontre avec …

Lundi 15 décembre 2014
à 19h 30
au Farband

avec signature de son livre « L’ombre des préjugés » paru en mars 2014.

Cette juriste internationale de renom, peintre et poète à la fois, nous livrera son histoire si particulière (voir ci-dessous).

La soirée débutera par un buffet kosher et sera suivie par thé, café et pâtisseries (PAF 12 €). 

Extrait de « La Dépêche » du 02/06/2014, qui exprime si bien la trajectoire de cette femme exceptionnelle :
« À l'heure où les médias se font l'écho d'un antisémitisme croissant et de la montée des extrémismes, si certains semblent avoir la mémoire un peu courte, d'autres, en revanche, n'ont rien oublié des stigmates d'une guerre qui les a laissés orphelins dans les pires conditions que l'on puisse imaginer. C'est le cas de Guta Tyrangiel Benezra. Partageant son temps entre Lauresses et l'Israël, cette ancienne avocate internationale est née dans le ghetto de Varsovie en 1940.

Nos amis d’ d'Aki Estamos - Les Amis de la Lettre Sépharade- nous ont appris la disparition le dimanche 23 novembre 2014, de Nelly Hansson, une Grande Dame, des suites d’une longue maladie.

Chevalier des Arts et Lettres et de la Légion d’Honneur, diplômée de l’École pratique des hautes études, traductrice de l’anglais et de l’hébreu, Nelly Hansson s’est attachée en permanence à promouvoir la culture et les études juives dans leur diversité.

Née d’une famille originaire d’Edirné en Turquie, elle était restée particulièrement attachée à la culture et à la langue judéo-espagnole et a toujours été proche de notre association dont elle était membre.

Présidente de l’Institut universitaire européen Rachi de Troyes, elle fut directrice de la Fondation du Judaïsme français de 1994 à 2010. Elle était membre de la Fondation Rothschild et membre de la commission Culture juive de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Au nom du FARBAND – Union des Sociétés Juives de France, nous adressons à sa famille et à ses proches nos très sincères condoléances et les assurons de notre profonde sympathie.

La nature en Héritage

La Journée Européenne de la Culture et du Patrimoine Juifs 2014 organisée par le Farband-USJF en partenariat avec Anima et Cie, s’est tenue le dimanche 23 Novembre 2014 à la Mairie du Xéme arrondissement sous le patronage de M.Rémy Féraud, Maire de cet Arrondissement.

La Salle des Fêtes était bien garnie avec un public très attentif, tout d‘abord à la table ronde dont le thème était « La Femme dans le Judaïsme ».

Mme Sophie Nizard, chercheuse associée au Centre d’Etudes Interdisciplinaires des Faits Religieux (CNRS-EHESS), ancienne Maître de Conférences en Sociologie à l’Université de Strasbourg, Spécialiste en Sciences Sociales du Judaïsme nous a entretenus sur le rôle de la femme juive dans la tradition et la Halakha, ainsi que son importance dans la transmission dans le monde contemporain.

Deux terroristes armés de haches, de couteaux et d’un pistolet ont attaqué une synagogue située à Jérusalem-Ouest (dans le quartier de Har Nof), ce mardi 18 novembre dans la matinée.

Cet attentat a fait au moins quatre morts et neuf blessés dont cinq se trouvent dans un état critique selon les secours.

Les deux terroristes ont été abattus. 

Le Hamas, qui fait partie du gouvernement d’unité nationale palestinien, a salué cet attentat.

Mahmoud Abbas a néanmoins dénoncé "le meurtre de fidèles priant dans une synagogue" tout en condamnant dans le même temps "le meurtre de civils de quelque bord qu'ils soient".

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a annoncé dans un communiqué publié hier matin suite à cet attentat, qu’une réunion de sécurité se tiendra à son bureau à Jérusalem cette après-midi. « C’est le résultat direct des incitations à la violence menées par le Hamas et Mahmoud Abbas, incitations que la communauté internationale ignore de manière irresponsable. Nous répondrons avec une poigne de fer à l’assassinat brutal de ces juifs qui sont venus pour prier et qui se sont retrouvés face à ces meurtriers condamnables ». 

Cet attentat intervient en effet dans le contexte préoccupant d’une escalade de violence et d’attaques contre des juifs à Jérusalem depuis quelques semaines, qui ont été accompagnées d’une campagne systémique d’incitations à la haine et à la violence, et de diffamation à l’encontre d'Israël concernant sa supposée volonté de changer le statu quo sur le Mont du Temple.

Ces accusations sont bien entendu fausses et fabriquées de toute pièce car comme l’a rappelé le Premier ministre, Israël est et demeure pleinement engagé dans le statu quo.

Benjamin Netanyahou avait déjà dénoncé le 9 novembre dernier les différents mouvements islamiques: le Hamas et le Mouvement Islamique en Israël, de même que l'Autorité Palestinienne et son chef, Mahmoud Abbas, qui sont derrière ces incitations à la violence, et a notamment pointé du doigt leur campagne visant à déformer les réalités actuelles et historiques et à provoquer des agitations.

La Grande Guerre, au FarbandLe 10 novembre, veille de la commémoration de la grande guerre, eut lieu au Farband une soirée très intéressante sur l’engagement des juifs dans la grande guerre.

Il y eut d’abord un documentaire (1) bien construit montrant la démarche des juifs avant, pendant et après la guerre, qui les a conduits vers un engagement, voire un sur-engagement prouvant leur amour de la patrie. Ce fut ensuite un réel plaisir d’écouter l’historien Nicolas Offenstadt (2) qui, avant une journée chargée de nombreuses interviews sur différentes chaînes de télévision, nous a fait le plaisir de venir donner au public du Farband quelques éclaircissements sur cette période noire. Après une courte analyse sur ce qui s’est passé en Allemagne et en France, il a donné des explications sur les conséquences de la première guerre mondiale dans les deux pays, sur la montée de l’antisémitisme et les arguments dont se sont servis les nazis pour emporter l’adhésion du peuple allemand. La soirée s’est terminée autour des délicieuses pâtisseries maison qui ont obtenu un réel succès.

Informations supplémentaires